[ Récupération ] Un transporteur magitek et ses données.

Aller en bas

[ Récupération ] Un transporteur magitek et ses données.

Message par Beretha Blacksteel le Jeu 2 Nov - 13:51



Tout était calme dans l'atelier de la compagnie. Pour une fois, pas d'éclat de métal ou de grondement de grosses machines. Juste des bip réguliers venant de l'ordinateur central sur lequel Beretha pianotait, concentrée. Relié au terminale par une jungle de câble, un cœur magitek luit doucement, clignotant par endroit.
Sourcils froncés, Beretha regardait les chiffres et les lettre défiler sur l'écran.

"Bordel, je vais bien arriver à rentrer dans ce merdier... La sécurité va finir par céder!"
Grognant, la machiniste leva les bras au ciel et se laissa tomber sur les marches derrière, lourdement, poussant un soupire. Levant un regard vers l'écran où les données cryptées défilaient toujours, elle finit par baisser les bras. Elle laissait son programme faire, espérant avoir un résultat d'ici quelques minutes.. quelques heures... quelque jours? C'était bien plus compliqué que les petits terminales sur lesquels Sakopi l'avait entraînée...

Laissant sa tête aller contre les barrière de la rambarde, Beretha regardait les crans, bercée par le ronronnement des machines autour et par le défilement monotone des lettres et des chiffres. La fatiguée accumulée ces derniers jours lui retomba dessus, tant et si bien qu'elle finit par s'endormir au milieu de l'atelier.

-----------------------------

Il faisait bien plus sombre maintenant. La nuit était tombée. Suivant la silhouette d'un imposant guerrier, Beretha se glissait à l'intérieur d'une carcasse éventrée et défoncé de vaisseau de ravitaillement Garlemaldais. A l'intérieur, le grésillement électrique de câbles coupés faisait écho a quelques froissement de tôles dérangés par le vent s'engouffrant dans toutes les plaies de la carlingue. Une odeur de salpêtre brûlée et de... mort prenait à la gorge. La machiniste remonta son foulard sur son nez alors qu'elle suivait les pas d'Ishmael, celui-ci guidant et ouvrant la voie.
Le regard clair de la jeune femme parcourait l'intérieur du vaisseau. Ça et là au milieu des couloirs défoncés et soufflés par une explosion, les corps d'ingénieurs gisaient à terre, leurs visages déformés en une ultime grimace de souffrance.

"Ils sont morts par leur propre gaz." La voix lourde d'Ishmael raisonnait dans cette endroit semblable à un tombeau de métal.
Passant outre son dégoût, Beretha concentra ses pensées sur son objectif: récupérer tout ce qu'elle pouvait. Pièces, métaux, données, codes... Tout ce qu'elle pourrait tirer de ce charnier. C'était une aubaine, pour elle comme pour ceux avec qui elle coopérait.
Méthodiquement, avec précision et attention, l'ingénieure commença à fouiller chaque corps après avoir examiné le terminal le plus proche. Le moindre objet sur lequel elle mettait la main finissait dans le grand sac qu'elle avait prit avec elle. Elle prendrai le temps d'examiner ses trouvailles une fois rentrée.
Au loin au dessus deux, des grincements métalliques se faisaient entendre. S'arrêtant quelques instants dans ses fouilles macabres, Beretha prêta l'oreille aux sons environnant. Puis elle se remis au travail. Après tout, ce n'était pas impossible que quelques charognards rodent dans le coin, appâtés par le buffet froid des corps encore frais.
Continuant ses exploration, guidée et sous la garde d'Ishmael, la machiniste demanda a rejoindre le poste de pilotage. A nouveau, un bruissement métallique proche. Quelque chose rôdait, sans aucun doute. Mais, concentrée voir obnubilée par ce qu'elle faisait, Beretha resta sur son objectif. Elle voulait récupérer un maximum d'informations pour alimenter la base de donné de son gant de piratage.

Arrivés dans le cockpit, Beretha pu constater l’ampleur des dégâts. Les postes principaux étaient hors service, bouffés par ce qui semble avoir été de l'acide, ou quelque chose dans ce gout là. Mais que les cotés, des postes annexes étaient encore utilisable. L'ingénieure brancha son convertisseur d'éther à l'un d'eux, générant de l'énergie afin d'essayer d'allumer tout ce merdier. L'écran s'alluma brièvement, avant de se couper. L'alimentation de celui-ci avait lâché... Poussant un grognement, la jeune femme passa au second post répétant la même opération... Mais y mis trop d'énergie ce coup là et surchargea l'appareil, qui explosa. Beretha eut a peine le temps de lever le bras, quelques éclats métalliques venant lui érafler le visage. Grognant de plus belle, elle ignora la main venue se poser sur son épaule et, têtue comme un karakul, s'attaqua au dernier post encore viable.


Cette fois-ci, ce fut un succès. Les écrans reliés au poste s'allumèrent en grésillant, et une voix métallique se fit entendre de quelques haut-parleurs.
"Intégrité du système endommagée. Energie à 21%, insuffisante."

Beretha soupira. Forcément, vu l'état du merdier, évidemment que c'est endommagé! Il fallait rétablir le courant, et vu les câbles qui grésillaient, il devait y avoir quelque part en générateur encore fonctionnel. Une idée lui traversa l'esprit, et l'ingénieur demanda à la voix métallique de voir un plan du vaisseau. Ce qui fonctionna, un plan apparut sur l'un des écran, troublé par quelques grésillements. Il suffisait donc d'atteindre la salle des machines, désignée sur le plan, et de remettre en marche un générateur.

Mais avant qu'elle ait eu le temps de commencer à y réfléchir, un bruissement sur le métal dans leur dos, et quelque chose s'éloignant rapidement d'eux. Figeant le sang de la machiniste, cette dernière leva les yeux vers Ishmael. Le bourrin, loin d'être apeuré, était tout de même attentif, sur ses gardes. Une nouvelle idée traversa l'esprit de Beretha.

"Hey euh... machin! La voix! Tu peux scanner les présences dans le vaisseau?..."
"Scan en court..."


Et alors que les deux fixaient le plan grésillant sur l'écran, ils purent d'abord voir deux points dans leurs cockpits, symbolisant leurs positions - jusque là tout allait bien - puis après un temps, un troisième point en mouvement, filant rapidement dans les conduit d’aération.
Beretha blêmit.

"Ishmael?..." d'une petite voix presque ridicule. "Y'a... un truc qui bouge... dans les conduits... Qui bouge... vite..."

Le guerrier regarda la forme bouger puis secoua la tête.

"Bah, ça a l'air de nous fuir... Donc admettons qu'on risque rien. Et si ça se pointe on l'éclate."

Plus ou moins rassurée, Beretha hocha la tête et débrancha son convertisseur.


"On va se rendre à la salle des machines, en passant par les dortoirs, j'aimerai y jeter un œil. On trouvera peut être des trucs intéressants dans les affaires personnels des ingénieurs."

Suivant de nouveau Ishmael, Beretha remonta le long couloir, prenant donc la direction des dortoirs. Un frisson glissa sur sa nuque. L'ingénieure eut la désagréable impression d'être observée et leva la tête vers une bouche d’aération... où de multiples yeux à facettes la regardaient. Se figeant, elle tapota l'épaule du borgne.
"Ishmael?..."
"Quoi?"
"Y'a des araignées dans la région?..."
"... Ah. Oui, y'en a. Mais elles sont inoffensives... normalement."


Absolument pas rassurée maintenant, la jeune femme continua cependant de suivre Ishmael, pour pénétrer dans un dortoir que le borgne semblait avoir déjà visité, vu comme il s'était directement dirigé vers celui ci. A l'intérieur, il y avait des toiles au plafond, et a terre, le cadavre d'un homme égorgé. Passant outre l'horreur du décor, Beretha prit une brève inspiration, mettant un genoux à terre pour une nouvelle fois fouillé le cadavre. Son regard dériva vers la plaie ouverte à la gorge. Quelque chose semblait être à l'intérieur... La jeune femme se pencha légèrement pour blêmir à nouveau.
"Ishmael?..."
"Mais quoi?!"
"... Y'a des œufs... dans la gorge..."
"Ah?"


Le guerrier s'approcha pour voir à son tour. De son coté, Beretha fouilla dans ses sacoches, voir si elle pouvait trouver un pot. Après tout, des oeufs d'araignées, ça pouvait se revendre cher, à quelques alchimistes... mais une réflexion d'Ishmael stoppa son geste.

"Ah bah, c'est pour ça qu'elle est là, alors..."

Déglutissant, la machiniste abandonna sa recherche de pot pour relever lentement les yeux vers un conduit d’aération juste au dessus d'elle... Et effectivement, la multitudes d'yeux a facettes étaient en train de la fixer.

"... On va sortir très vite doucement, Ishmael..."

Se redressant, Beretha entama une sortie a reculons du dortoir, suivie par Ishmael. L'araignée glissa alors lentement hors du conduit, se contentant de les regarder s'éloigner, avant de remonter dans la bouche d'aération. Une araignée, géante et noire... Un nouveau frisson parcourut l'échine de la machiniste.
Après un bref échange verbal entre l'ingénieure et le guerrier, il fut convenu de foutre la paix à la maman, affectueusement baptisée Gertrude par Beretha, et plutôt que de s’attarder plus sous son regard quand même pas rassurant, la machiniste allait s'occuper de démonter le cerveau au cœur du tableau de bord, et s'occuperai d'en tirer tout ce qu'elle peut a la maison. Ce qui fut fait, et quelques instant après, les deux aventureux ressortirent de la carcasse du vaisseau. Mais avant d'avoir pu trop s'éloigner, un cliquetis métallique se fit entendre dans leur dos. "Gertrude" se glissait une nouvelle fois d'un conduit, juste au dessus de l'ouverture, et déposa dans l'herbe un objet brillant, avant de disparaître à nouveau.

Ishmael fut désigné volontaire pour aller récupérer l'objet, ce qu'il fit, pour le ramener à Beretha. Celle-ci examina leur "cadeau d'adieu" et étira un franc sourire, le premier de la soirée.

"Foutreciel! C'est une batterie magitek! Et une balèze, en plus! Ouah, euh... Merci Gertrude!"

Et, la tension retombée, et son repas de la soirée rendu derrière un arbre, Beretha reprit le chemin vers l'étendue de Raglr, accompagné d'Ishmael. Y'allait encore y avoir du boulot, mais d'abord... repos!

-----------------------------

- Beretha? Beretha! Réveille-toi!


Sursautant, la machiniste sortit de sa torpeur et cligna des yeux. Eol arrêta de lui secouer l'épaule et lui ébouriffa les cheveux.
- Bah alors, y'a plus confortable pour faire un somme! C'est bon papy, elle est réveillée!

Un rire gras se fit entendre derrière.
- Bien la peine que je perde mon temps a t'enseigner pour te trouver en train de ronfler! Qu'est-ce que tu fous avec l'ordinateur?

Secouant la tête pour sortir du brouillard, Beretha se redressa vivement et s'approcha de Sakopi, qui observait l'écran d'un œil critique. Elle lui expliqua qu'elle avait récupérer un cerveau magitek et qu'elle essayait d'en tirer un maximum d'informations, mais que son programme était encore un peu lent. Le maître ingénieur se lissait la barbe en écoutant, puis prit les commandes. Quelques manipulations plus tard, les chiffres et les lettres défilaient bien plus rapidement.

- Voilà, ça devrait aller plus vite maintenant. Et tu parlais de pièces détachées? Fais voir un peu?

Beretha désigna un sac posé sur une caisse, que Sakopi et Eol allèrent voir. Examinant tout un tas de circuits, bobines, câbles... chacun y allait de ses idées sur quoi faire de tout ça, la discussion tournant une fois de plus à la bataille de fion. Derrière, la machiniste les observaient avec un petit sourire en coin. Les voir comme ça avait le dont de l’apaiser, mais aussi de lui procurer un pincement au cœur. Un père, un frère... tout ce qu'elle aurait voulu avoir. C'était un peu ce qu'ils étaient, l'un comme l'autre, pour elle. Et bordel, qu'est-ce qu'ils pouvaient être cons quand ils s'y mettaient!

Au milieu des éclats de voix des deux hommes se fit entendre celui d'un rire, franc et bien audible. Eol et Sakopi se retournèrent pour voir Beretha pliée en deux, riant à gorge déployée.

- Mais qu'est-ce que t'as toi?!
- Elle est complètement givrée mon apprentie, ouais!
avatar
Beretha Blacksteel
Admin

Messages : 200
Date d'inscription : 24/08/2017
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://rouage-etherique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Récupération ] Un transporteur magitek et ses données.

Message par Beretha Blacksteel le Jeu 2 Nov - 14:31



Profitant d'un moment de calme, Beretha était dans la tente, à l'étendue de Rhalgr. Penchée sur une série de plans et documents, la machiniste tachait de chasser toutes les idées sombres qui lui trottaient en tête. Eol n'étais toujours pas revenu de sa mission de déminage, ne donnant aucune nouvelle, et la réunion pour l'assaut du lendemain était pour ce soir. Autant de sujets qui nouaient les intestins de la jeune femme, qui s'efforçait de ne pas y penser et de se concentrer sur ... n'importe quoi, à vrai dire.

Une série de bips à son poignet la firent alors sursauter, et une voix métallique s’éleva dans la tente.


[ Connexion ét-établie. Identification: Beretha Blackdust. Co-connexion programmée réussi, b-bravo Maitre Sakopi. Et bonjour Beretha Black-ckdust. ]

Clignant des yeux, la jeune femme remonta sa manche et jeta un œil à son brassard. Un écran holographique apparut devant ses yeux, sur lequel un visage féminin pixelisé lui rendait un regard vide.


[ Message de Sak-Sak-Sakopi. Analyse des données ter---minée. Envoie des données en cours. Transfert terminé. ]


Le visage disparu, laissant place à un premier écran.




Beretha prit le temps de lire. Visiblement il s'agissait ici simplement de la liste des membres présent à bord du transporteur. Cela interessera surement Ishmael. Puis l'écran changea pour afficher l'analyse de la seconde clé.



La machiniste opina brièvement, lisant rapidement la liste des denrées qui étaient chargées a bord. Son expression sereine changea lentement alors qu'arrivait l'analyse de la troisième clé...


Beretha fronça les sourcils.
"Rapport préliminaire d'expérience? Merde, c'est quoi ça?... Bordel on y comprend rien un mot sur deux! Marishka, tu peux faire quelque chose?"

[ Négatif. Do-Données corrompue, sé---curité supérieure. Imp-impossible de faire mieux, navrée. ]

Beretha opina, sans vraiment savoir si son "interlocutrice" pouvait la voir. Plissant les yeux, la jeune femme tacha de décrypter elle-même ce qu'elle avait sous le regard.

"Merde... Analyse suivante?"

Assombrit, la jeune femme regarda l'écran changer pour afficher de nouvelles données. Et pâlit légèrement à la lecture.


"... C'est pas vrai... Marishka, la dernière clé?"

[ Négatif. Clé trop sécurisée, be-besoin de l'identification correspondante. Risque de perte de données dans le for-forçage: 94%. Recherche d'id---entification de grade Nan ou supérieur. ]

Beretha opina brièvement, et fit repasser les écran sous ses yeux tout en portant une main à son oreille.



"Ishmael, si tu m'entends, faut que je te vois..."


HRP:
Merci à Armantel pour la modification du screen de Bere' et les données à décrypter!
Very Happy
avatar
Beretha Blacksteel
Admin

Messages : 200
Date d'inscription : 24/08/2017
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://rouage-etherique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum